Saints de Glace ou de Feu ?

Certaines savent trouver l’eau …

En effet, les saints de glace sont absents cette année et ont laissé place à une petite canicule, agréable bien sûr mais aussi dangereuse pour la nature…

Rien n’arrête Faite et Racines : rendez-vous aux Rocheins où il reste à aplatir quelques belles buttes dans la clairière et éliminer la ferraille jonchant les alentours, et c’est par cette forte chaleur que l’on décide de s’attaquer à la tâche !

Oh surprise ! La plus importante bosse que l’on imaginait être une souche vermoulue recouverte de terre est en fait un bon tas de bitume abandonné. Il va falloir piocher, les amis !

C’est parti pour une bonne suée car la tache est rude et il fait chaud : 28 degrés. Le bitume a durci au fur et à mesure des années, et même à cinq, il nous faudra deux bonnes heures pour en venir à bout .

Ce travail de « travaux publics » achevé (Faite et Racines sait s’adapter !), nous continuons l’installation de bancs pour accueillir le public lors de la prochaine inauguration du bâtiment restauré, le samedi 9 juillet 2022 aux Rocheins de 10h00 à 13h00 .

Pour finir, une petite galerie d’images sur les vestiges de cette ancienne carrière de pierres noires, avec, en bonus, le lien d’un site parlant en image de la carrière (ici).

Avant/Après

Les fourmis rouges

Un remerciement aux personnes de passage qui nous ont donné un petit coup de main ce dimanche.

Allez, on continue le travail de préparation de l’inauguration des Rocheins prévue début juillet !

Pour mémoire, le mail vous invitant à venir ce dimanche établissait le programme suivant:

Au programme de ce dimanche:

Créer des bancs en utilisant les rondins laissés sur place à cet effet –

C’est fait !

– Créer une petite rigole pour canaliser les résurgences d’eau sur l’espace accueil –

C’est fait !

Raser les petites souches qui dépassent du sol sur l’espace accueil

C’est fait !

– Faire tomber l’arbre mort menaçant l’espace d’accueil –

C’est fait !

Vider et nettoyer l’intérieur du bâtiment, prévoir une remorque pour un trajet déchetterie avec la ferraille rouillée stockée ici provisoirement le temps des travaux –

C’est fait (sauf déchetterie ) !

Débroussailler la rampe à côté du bâtiment

C’est fait !

Rien à redire, une équipe parfaite, un travail rondement mené…Apprécions donc notre récompense du soir !

A la semaine prochaine…

Les rencontres pour une forêt vivante (7 mai 2022), bilan !

FeR de bon matin à Bujaleuf !

Voici une synthèse de notre journée à Bujaleuf (87460) pour cette rencontre organisée par l’association L’AUBRAIE (doc ici). Un énorme travail effectué par les organisateurs et une rencontre gérée de main de maitre dans un cadre magnifique, voilà pour le premier constat !

Ensuite il va être facile de parler du succès indéniable de cette initiative, le public, les associations, les professionnels étaient bien présents (même les gendarmes ?!) et tous, habités par cette envie de proposer d’autres solutions.

Des rencontres riches, des questions intéressantes, des débats passionnés, des contacts prometteurs, merci à L’AUBRAIE pour ce beau rendez-vous. Faite et Racines était attendue et notre petite équipe fut chaleureusement accueillie par tous les acteurs de ce moment, une dizaine d’autres associations ont répondu présent et non des moindres, RAF, Robin du bois, Syndicat de la montagne Limousine, Les Tisserands, Foret en vie, Haut les Cimes, ASLFF Creuse etc…

La journée s’articulait en trois points: Le premier consistait en une présentation rapide de chaque association et de ses membres (création, objectif, point fort…).

Le second était orienté sur trois ateliers, Communication, Transmission du savoir et Foncier, où chacun pouvait exprimer ses idées ou ses compétences dans un but de partage et d’efficacité.

Le dernier volet se déroulera l’après midi avec la rencontre du public et des divers intervenants de la sylviculture.

La soirée s’achèvera autour d’un grand débat pour une forêt vivante …

FeR a pu apporter son expérience et répondre à de nombreuses questions notamment concernant la scierie mobile qui suscite toujours un vif intérêt, qu’il s’agisse d’un public curieux ou de professionnels en recherche de contrat.


Conclusion: Une belle initiative couronnée de succès, une organisation sans faille, des acteurs très présents. Une réelle solidarité inter-association se dégage indéniablement, un pari réussi !

Le retour des Rocheins

Retour à la carrière pour commencer à préparer cet endroit en vue de l’inauguration des Rocheins prévue début juillet où nous convierons la commune de la Roche Canillac et les membres de l’association à découvrir le travail de restauration entrepris par Faîte et Racines autour du petit bâtiment des Rocheins.

La nature reprend possession de l’endroit, la puissance du printemps !

Mercuriales, lamiers, orties, ronces, stellaires ont colonisé la carrière et il va falloir remonter les manches pour préparer l’espace. La tache sera malgré tout plus facile, le plus gros du travail ayant été réalisé l’année dernière.

Il nous faut débroussailler de nouveau, Marion va s’occuper de cette tache.Le saisissant contraste de la pierre noire et de la chlorophylle …

D’autres vont dégager les grumes et les piles et une troisième équipe va préparer des piquets. On voit ici une belle quantité de bois de chauffage qui n’attend plus que son chargement.

Le manège des remorques peut commencer !

La clairière est de nouveau accessible, nous continuerons le travail les prochaines semaines,

Nous allons mettre en place quelques bancs et rondins pour l’inauguration et il est aussi question de canaliser un peu les résurgences pour éviter un sol détrempé, les pierres ne manquent pas mais aurons- nous le temps ?

Après l’effort le réconfort …

Un moment incontournable !

A la semaine prochaine .

Préparation chantier-école

Nous sommes partis ce week-end sur une approche logistique de la parcelle du hameau de Cueille : un petit retour sur le terrain s’imposait pour préparer notre projet de chantier-école prévu pour septembre 2022. Nous avions constaté la difficulté de manœuvrer avec une remorque ou un tracteur arrivé en bout de parcelle, or ce sera un des « spots » d’activités. Il convenait donc de faciliter l’accès au chantier pour une circulation plus aisée.

On s’applique à araser les anciennes coupes

Et dans le même ordre d’idée, sur le chemin menant au site, il existe une pièce d’eau retenue par une petite digue en bien mauvais état. Un trou conséquent risquait de provoquer un effondrement de la construction. Il était nécessaire d’intervenir pour consolider ce passage.

La situation était plus délicate que nous ne l’imaginions, le trou était plus important en souterrain car l’eau avait fait son travail de « sape ». Il était temps d’intervenir…

Heureusement, nous avions un tas de pierres à disposition et, après quelques heures de labeur, le mal était réparé !

Un sourire pour clore cette belle journée, la satisfaction du travail accompli !

A la semaine prochaine …

Rencontre pour une forêt vivante le 7 mai 2022.

Faites et Racine va participer aux rencontres pour une forêt vivante organisées par l’association L’AUBRAIE (L’Aubraie est une association pour promouvoir une gestion équilibrée et durable de la forêt limousine. ) en partenariat avec le pays Monts et Barrages et le Parc Naturel Régional de Millevaches.

Ce rendez-vous aura lieu le samedi 7 mai à Bujaleuf (87460) de 14h00 à 19h00 salle des fêtes Jean Biron. L’association Faîte et Racines tiendra un stand et participera aux débats ouverts, venez nous rejoindre !

Un escalier pour le paradis ?

Le dimanche a commencé tôt le matin pour le bureau de Faite et Racines ou l’on prépare les événements prochains, une rando sur les parcelles de l’association, un repas , l’inauguration des Rocheins, le chantier-école et bien d’autres choses encore, cela avance bien, nous en reparlerons.

Une autre image de la réunion du bureau…

Retour sur Longeval pour continuer l’accessibilité de nos parcelles de forêt sur les bord de la Dordogne et c’est reparti pour les escaliers.

Les coins indispensables pour fendre les futures marches !

Quelque part dans les hauteurs la consolidation du travail effectué la semaine dernière sur cet escalier de pierre .

Et reprise du travail sur les escaliers de bois .

On dessine les marches avec une houe puis on taille les piquets et les marches en châtaignier ou en acacia avant de les mettre en place pour quelques années…

Et encore quelques arbres à abattre avant le printemps.
Un dimanche bien chaud …

A la semaine prochaine.

Primus tempus

La neige et la pluie avaient mis un coup de frein sur nos sorties la semaine dernière, mais Faîte et Racine se retrouve ce dimanche au lieu-dit Longeval sur la commune de Saint Martial Entraygues. Nous reprenons le travail entamé il y a 2 semaines.

On va s’attaquer cette fois aux marches pour accéder aux parcelles : les empreintes avaient été effectuées il y a quelque temps déjà, il s’agit aujourd’hui de consolider tout cela à l’aide de rondins et de piquets.

On a aussi continué le nettoyage de notre chantier en évacuant le bois coupé et le BRF du bord de la route. Rien ne se perd tout se transforme, le bois raméal fragmenté servira de paillage efficace !

Parallèlement, un groupe a pris en charge la reconstruction d’un mur en partie effondré sur les hauteurs afin de restaurer les délimitations des parcelles d’origines.

Une bonne journée, assez physique il faut bien le dire. Le résultat est très satisfaisant, Longeval est un chantier prometteur et de longue haleine…mais, en attendant, l’incontournable collation-récompense !

A la semaine prochaine

Grand nettoyage !

Après une petite absence, reprenons nos comptes-rendus hebdomadaires si vous le voulez bien…

Les deux derniers dimanches ont été consacrés, entre autre, à finaliser l’évacuation de l’arbre tombé aux Rocheins, grâce au coup de main d’un fermier local. Le combat fut rude malgré un tracteur puissant, et deux heures ont été nécessaires pour cette « simple » tâche. Nous remercions particulièrement Pierre pour son aide précieuse !

Ce week-end fut bien plus agréable : nous nous sommes retrouvés au bord de la Dordogne sous un soleil généreux, derrière le château du Gibanel au lieu dit Longeval, où Faite et Racines œuvre là aussi pour la restauration d’une belle parcelle. En montant sur la colline, on a une très belle vue sur la Dordogne et on y découvre aussi les vestiges de cultures en terrasse (un peu à l’instar des jardins Bardot). La forêt a envahi cet espace et l’objectif du jour sera de nettoyer les magnifiques murs de pierre formant les terrasses.

Vous êtes nombreux à venir nous aider cette fois encore…

Le petit escalier réalisé par Faîte et Racines pour accéder aux terrasses.

Nous allons faire plusieurs équipes, la première va profiter de cette belle journée pour une petite rando découverte des environs.

La seconde va s’atteler au broyage des bois coupés lors de nos dernières visites.

Et un mètre cube de BRF, un !

La troisième va tenter de démousser les murs pour leur redonner leur éclat d’antan !

Nous aurions pu aussi vous parler des premières fleurs de myosotis, de fraises des bois ou pulmonaires mais focus sur le « Fragon » aujourd’hui très présent sur le site.

Faîte et Racines possède aussi un bout de terrain donnant sur la Dordogne, il est question d’y construit un petit ponton…mais nous en reparlerons !

A la semaine prochaine !