Chaque semaine, nous nous retrouvons le dimanche en forêt. Le programme s’écrit chaque semaine, en fonction des besoins et des envies. Chantier forestier, dégagement, balade, … Ces temps de partage et de rencontres sont ouverts à tous les membres et les propositions d’activités sont les bienvenues !

Froid, nous ? Jamais !

Il y a du monde aujourd’hui, beaucoup de monde !

Le froid vif de ce début d’année n’a pas dissuadé les volontaires, c’est une belle équipe, motivée comme jamais, qui s’est donnée rendez-vous aux Rocheins.Merci à vous !

Et une belle récompense nous attendait, la carrière est féerique sous le ciel d’hiver, l’eau ruisselant sur les parois gelées offre un spectacle grandiose !

On reprend nos deux chantiers de l’année passée, la couverture de la bâtisse et ce diable de gros arbre tombé en travers du chemin.

Mais au fait, saviez-vous que Faite et Racines se conjugue aussi au féminin ?

A la semaine prochaine !

Ouf 2022 !

Et bien tout d’abord  bonne année à tous !

Les festivités et les formalités étant effectuées, passons aux choses sérieuses. On reprend nos clous, on met en place les échelles, on prépare les bardeaux et c’est reparti pour les travaux à la Roche Canillac .

Quelques chiffres à propos des « Rocheins ».

Un petit bilan a été réalisé en ce début d’année pour avoir une idée du temps passé sur ce chantier.

19 dimanches effectués au jour d’aujourd’hui pour nettoyer, abattre, élaguer, débroussailler, maçonner, charpenter etc…

Soit environ 66 heures de boulot si on considère que l’on  travaille à peu près 3h30 par dimanche, c’est  peu et beaucoup en même temps.

C’est peu car le temps d’installation est important ainsi que la préparation des actions à mener; le temps de travail effectif sur une après midi est de ce fait peu conséquent…

Mais c’est beaucoup aussi car cela démontre une constance et une volonté qui ne faiblissent pas !

Et petit à petit le travail avance en témoigne cette photo, nous avons encore bien progressé cet après midi et un pan est presque terminé.

Mais voila, c’est déjà l’heure de ranger le matériel et de re-bâcher.

Et en 2022, on continue les bonnes habitudes,

un excellent gâteau à la patate douce qui, curieusement,

à la même couleur que l’aulne coupé

A la semaine prochaine.

Les dimanches, on en parle autrement …

Les travaux aux Rocheins progressent mais en attendant des images plus significatives c’est l’occasion de faire une petite approche différente de nos dimanches.

Vous l’aviez compris, il y a plusieurs objectifs à cette rubrique.

Créer un lien au travers de ces quelques photos et textes avec ceux qui sont solidaires de notre combat et qui ne peuvent venir .

Vous pouvez ainsi suivre nos actions de chez vous semaine après semaine et être en quelque sorte avec nous.

Flatter nos égos (…) ou plus sérieusement ne pas oublier ces moments parfois intenses ou on apprend à partager l’effort. Comprendre, découvrir ou faire, chaque personne peut apporter ses connaissances, sa réflexion ou sa force . Cette rubrique grave le souvenir plus profondément .

Donner l’envie aussi de venir participer.

On a tous envie de se battre pour nos forêts, on veut faire bouger les choses, ici on le démontre !

Coïncidence ou fruit de notre travail ?

Toujours est-il que ces dernières semaines nous avons eu la chance de voir des nouveaux participants venir nous prêter main forte.

Rien ne nous rend plus heureux que de nous sentir épaulés de la sorte .

Et puis …  C’est toujours l’occasion de finir le week-end en partageant entre amis un petit gâteau cuisiné, une boisson préparée par l’un ou par l’autre.

Moment idéal aussi pour échanger nos points de vue, apprendre à se connaître, passer des infos et profiter de cette nature pendant qu’elle est encore intacte…


Alors, que vous soyez de passage ou lecteur assidu, et si le cœur vous en dit, venez passer un dimanche avec nous, vous ne le regretterez pas !

Passez de bonnes fêtes !

​Enfin une éclaircie !​

Alors vite, on fonce aux Rocheins à bord de notre nouveau véhicule.

Le matériel est prêt, scie, marteau, mètre, cordon, équerre, visseuses, échelles, tronçonneuses. Mais aussi l’essence, l’huile de coude et bien sûr tout le bardage, liteaux, chevrons etc…

Quand on vous dit que de préparer les chantiers du dimanche, ce n’est pas une mince affaire !

Il ne faut rien oublier sous peine de beaucoup marcher !

Pendant ce temps-là….

la petite équipe répond présente et nous voilà à pied d’œuvre. On débâche et on reprend nos postes. Deux sur le toit, deux sur la préparation des tuiles de chêne et deux à passer le matériel et accessoires.

Ce soir, cinq rangs seront montés !

Pendant ce temps-là…

On continue aussi l’abattage des arbres trop inclinés, ils risquent de se dessoucher et d’entraîner une partie du sol ou d’autres arbres.

Michel essaie la technique décrite la semaine dernière, le manque de pratique est là, le résultat sera un arbre suspendu, coincé entre les autres. Heureusement l’entraide des membres viendra à bout de cette difficulté . Le drame en vidéo ici .

Un arbre vivant…
A la coupe, l’écorce de l’aulne est blanche puis rapidement elle va se teinter , la couleur orange apparaît quelques minutes après son abattage. Notre arbre saigne-t-il ?

A la semaine prochaine.

On prépare des bûches .

Ce week-end nous avons mis les principes de notre association en pratique. La gestion de la forêt est affaire de sagesse et patience, sagesse dans le choix des espèces que l’on souhaite préserver et patience dans l’exécution des abattages quand ceux-ci sont nécessaires.

Depuis presque 8 mois Aux Rocheins, nous avons travaillé sur l’entretien de cette ancienne carrière de pierres. Nous avions bien sûr remarqué que certains arbres penchaient dangereusement et la décision fut prise de les abattre, mais il était nécessaire pour cela d’attendre la fin de l’année. Repérage fut fait, et on laissa les saisons passer.

Le jour J est arrivé, car la météo capricieuse empêchant notre équipe de continuer le travail de tuilage, nous avons décidé de couper les arbres préalablement marqués comme dangereux, maintenant que la sève est redescendue.

Une technique particulière fut utilisée sur les trois arbres abattus cet après-midi, technique qui consiste (pour les arbres très penchés) à « percer » l’arbre avec la tronçonneuse. Chacun a pu essayer cette méthode sous l’œil et les conseils vigilants des plus aguerris.

Le travail s’est déroulé sans incident grâce au respect scrupuleux des consignes. Et pour finir, un petit goûter bien agréable !

Cette semaine, un peu d’actualité médiatique : Faîte et Racines a rencontré un journaliste de Médiapart (nous en reparlerons prochainement) et a été citée dans l’émission « Dimanche en Politique » de France 3 Limousin sur le thème « Tension sur le bois » (notre analyse ici).

A la semaine prochaine.

Une semaine riche

Pour Faite et Racines la semaine fut assez dense, une visite inopinée , une réunion de bureau, un dimanche sous la neige, on vous raconte tout cela !

Nous avons rencontré la revue Z cette semaine, cette revue édite un magazine indépendant sur différents sujets (le lien vers leur site ici https://www.ladernierelettre.fr/z/), la thématique de leur prochain dossier concernera la forêt en Limousin. L’équipe de journaliste souhaitait avoir un aperçu de nos actions, rencontre intéressante, nous vous tiendrons au courant lors de la parution de leur prochain numéro.

Nous profitons de cette rencontre pour mettre en avant désormais d’autres associations ou vidéos/événements dans la rubrique « Liens » :

Les vidéos de Télé Millevache par exemple : https://telemillevaches.net/videos/filiere-bois-et-si-tout-le-monde-etait-daccord/

Ou bien le site RAF (Réseau pour les Alternatives Forestières): https://www.alternativesforestieres.org/-Films-a-visionner-en-ligne-

Ou encore: « La foret en danger » de la chaîne youtube Partager c’est sympa: https://www.youtube.com/watch?v=YgNfzRLGmCY&t=43s

Une réunion de bureau

Cette réunion confirme nos objectifs ( voir actu du 31 octobre 2021) avec pour dernière priorité l’investissement dans un véhicule logistique, le nôtre étant hors d’usage.
Faite et Racines souhaite aussi mettre en place, début 2022, des chantiers d ‘initiation étalés sur un ou plusieurs jours, découverte de la forêt, maniement des tronçonneuses sous la tutelle de professionnels.

Un dimanche neigeux

Une dizaine de personnes se sont retrouvées malgré le froid et la neige sur le site de Cueille afin d’établir un repérage pour les futurs chantiers d’initiation.

Nous avons étudié la possibilité de créer plusieurs postes sur le site, aménagement des chemins, abattages possibles, observation du biotope etc…

Nous en reparlerons prochainement.

Ennui mécanique .

Cette semaine, lors de l’installation de la scierie mobile dans le Lot, une panne mécanique a immobilisé notre véhicule logistique, certains d’entre nous n’ont donc pu être présents Cet incident à contrarié notre projet du week-end car le chantier nécessite le transport de matériaux sur un chemin délicat.



Malgré cela quelques « braves » ont tenu à être la pour accueillir d’éventuels curieux et aussi voir ce qui serait possible de réaliser . Il a fallu se rendre à l’évidence, sans outils et matériaux on ne pouvait pas faire grand chose…
L’après midi s’est orientée sur une discussion intéressante, les objectifs de Faite et Racines, ce qu’il faudrait peut être travailler/développer etc…
Bref, pas mal d’idées à soumettre à la prochaine assemblée.

Notre petit groupe a su tout de même s’octroyer une collation bien agréable au milieu de cette belle nature !

A la semaine prochaine.

Que c’est il passé dimanche 14 novembre ?

Et bien cette fois c’est la pluie qui a tenté de nous dissuader, en vain, l’équipe s’est retrouvée une fois encore aux « Rocheins » enrichie d’un petit nouveau curieux de découvrir Faite et Racines sur le terrain.

Une fois encore notre groupe s’est séparé en deux, un groupe au bucheronnage (désolé je n’ai pas de photo cette fois !) tandis qu’un autre groupe continue l’avancement sur la cabane.

Il est parfois difficile de s’organiser en fonction du nombre de participants (outillage, tâche, organisation etc…) n’hésitez pas à nous confirmer votre présence si vous souhaitez participer.

Le voligeage est terminé, nous allons pouvoir passer aux tuiles de chêne (bardeaux)

Antoine ayant eu une formation de couvreur sera notre guide, aide précieuse car comment démarrer ?

Nico est déjà à pied d’œuvre.Une paire de bras en plus est toujours la bienvenue !

Anne, notre photographe, surveille le bon déroulement des travaux !

Dimanche s’achève, les journées sont bien courtes mais nous sommes satisfaits du travail accompli, le premier rang de tuiles est posé et c’était le plus délicat.

A la semaine prochaine.

Quel dimanche, quelle ambiance !

C’est un vrai dimanche d’automne avec sa gelée du matin, son temps gris et aussi sa petite petite bruine glacée, de quoi en décourager plus d’un…Eh bien non !

Comme les colchiques nous avons bravé ces premiers frimas.

Est- ce le désir de terminer la cabane des Rocheins ou est-ce le plaisir de se retrouver ?

Un peu des deux sans doute et une belle équipe a œuvré vaillamment jusqu’à la tombée de la nuit.

Échange de savoir-faire, partage des connaissances, synergie dans l’effort et toujours l’humour qui guette la moindre occasion pour fleurir , un beau dimanche !

Nous nous sommes scindés en deux , une équipe « bucherons  » pour extraire un gros arbre tombé inopinément en travers du chemin .

Prudence et réflexion

et une seconde découpée elle aussi en deux pour préparer les coupes tandis que d’autres posent la volige pour accueillir la future toiture de chêne.

Dimanche intense, riche et dans la bonne humeur ou chacun a pu jouer un rôle important pour l’avancement de ce projet. Nous y sommes presque, encore un effort et cette cabane retrouvera fière allure !

A la semaine prochaine …

Dimanche 31 Octobre

Ce dimanche fut orienté vers la préparation des bardeaux pour la toiture du bâtiment de la Roche Canillac aux Rocheins. La petite équipe à continué de préparer les planches de chêne débitées cet été sur la scie mobile. Encore quelques dimanches et nous pourrons enfin terminer ce chantier.

Pour ceux qui n’ont pu suivre ce projet, il s’agit d’une ancienne carrière de pierres « noires » abandonnée depuis plusieurs décennies .Faite et Racines, soutenue par la municipalité de la Roche Canillac a entrepris de nettoyer/rénover cet endroit remarquable . Outre l’aspect environnemental , le travail sur le bâti aura apporté une dimension intéressante sur la valorisation du patrimoine local.